Like a Candle in the Tomb ou si Elton John avait voulu faire une histoire de pilleurs de tombes

Au hasard des détours de l’internet je suis tombé sur une série sympa dont le synopsis et la réalisation changent un peu (et pour cause) de ce qu’on a l’habitude de voir depuis quelques temps.

Ça s’appelle donc « Candle in the tomb » ( vous pouvez voir ici pour plus de détails) et ça raconte l’histoire de pilleurs de tombes, pardon d’Indiana Jones de fortune. Une des points original (pour moi au moins) est que la série est chinoise et récente. On y trouve donc tout à la fois des références à l’histoire récente (période post-mao jusqu’aux années 80 dans lesquelles se passe l’action), mais aussi pas mal de folklore proprement chinois et de détails historiques (ben oui, les tombes sont anciennes, tout de même).

Le rythme est assez particulier (comme tout ce que j’ai vu de chinois en fait), c’est à dire beauuuuucoup plus lent que ce à quoi on est habitué maintenant. Les deux premiers épisodes de 35 minutes servent à exposer les personnages et le contexte de leurs aventures (et encore, on a pas rencontré le troisième personnage principal), mais par contre on rentre dans le dur sur les deux épisodes suivants avec une tombe maudite, une momie indestructible ou presque, une forteresse japonaise souterraine oubliée… La série est présentée comme surnaturel/horreur, ça joue bien le jeu.

En terme de personnages, je n’ai donc vu pour l’instant que deux des héros (deux hommes), qui fonctionnent un peu sur le duo un gars sage et pleins de connaissances mais qui reste en retrait / Un casse cou un peu bouffon. J’imagine que ça correspond aussi à des archétypes dans les romans d’aventures chinois, puisque cette série est tirée d’un roman dont le titre est (clin d’œil) « Le fantôme souffle la bougie ».

Bon, voilà, si vous voulez voir autre chose que les trucs vus et revus dont le thèmes se ressemblent tous, allez y, c’est pour l’instant du tout bon.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *